Arachnides d’automne

Cet aptère reconnaissable à ses quatre paires de pattes compte 35’000 espèces par le monde. Très peu sont réellement dangereuses pour l’homme, d’aspect peu engageant, elles génèrent bien des phobies.

Utiles… malgré tout

Toutes ne tissent pas des toiles, certaines chassent à courre, elles participent ainsi à l’élimination de beaucoup de parasites (mouches, moustiques, etc.). Leur présence est plus marquée dans nos habitations en automne où elles aiment les endroits humides et sombres.

Prolifération

En grand nombre, elles tachent les façades et tablettes de fenêtres par leurs déjections. Très prolifiques du printemps à l’automne, un traitement adéquat éradique sensiblement leur présence à l’intérieur des maisons.