Blattes

L’état de propreté du lieu n’est pas déterminant pour la présence ou pas des blattes, un site extrêmement sale ou poussiéreux ne conviendra pas, elles auront plus d’attrait pour des endroits propres, toutefois les conditions d’humidité, température, et le manque d’aération favoriseront leur prolifération.

Présence cosmopolite, elles voyagent avec différentes denrées alimentaires, cartons, meubles ou appareils électro-domestiques récupérés.

Coupable de souiller la nourriture, elles sont également vecteur de maladies sous certaines latitudes, dans nos logements une liaison avec les facteurs provoquant l’asthme a été prouvée.

 

La blatte orientale colonise les égouts et remonte dans les bâtiments par les canalisations et les fissures, mais on la retrouve en général dans les sous-sols des bâtiments, caves, buanderies, locaux techniques, etc.

 

 

La blatte germanique est l’espèce la plus répandue. Cependant, il lui faudra un milieu hostile à sa prolifération, soit des conditions d’humidité et de température qui favoriseront son développement tels que les cuisines, sanitaires et tout locaux de production alimentaire.

 

La blatte forestière, de la même famille que les deux précédentes, est présente dans la végétation et il arrive parfois de la rencontrer à l’intérieur de nos habitations.